L'univers de Britannia Index du Forum
 
 
 
L'univers de Britannia Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Perdu dans les ténèbres: chasse aux (supposés) trésors

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'univers de Britannia Index du Forum -> Crystania -> Nociphère
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Tyrance
Le roi du sang

Hors ligne

Inscrit le: 19 Sep 2010
Messages: 261
Localisation: Réacteur n°1 - Fukushima
Masculin
Personnage(s): Tyrance Solarian, Thélias Murmenoir
Messages RP: 203
Moyenne de messages RP: 0,78

MessagePosté le: Sam 9 Oct - 21:39 (2010)    Sujet du message: Perdu dans les ténèbres: chasse aux (supposés) trésors Répondre en citant

17h46 - Nociphère - Labyrinthe des ombres - Marches des saccageurs.
"Bien, il semblerait que le labyrinthe soit le passage le plus court vers les cités de l'ouest... a condition de ne pas croiser Marduk... ni ses sbires... tsss... ca promet... surtout que je ne peux pas compter sur Croc pour m'aider... enfin bon, il paraît que d'anciennes reliques se cachent la dedans, et Croc ne survivrais pas au détour par le nord... donc, allons y"
Bien, Croc, Vespé', nous y voila, le labyrinthe des ombres, prison éternelle de Marduk le briseur, décapité par les dieux pour sa trahison envers eux et condamné a errer sans tête a jamais dans le labyrinthe... le dédale a la fâcheuse tendance a s'étaler a la surface, mais aussi 3 niveaux sous le sol, et plus on s'enfonce dans son coeur, moins on a de chances de survie... sauf que, d'après la carte que j'ai emporté d'Ymir, le chemin le plus court a travers le labyrinthe passe par son coeur, soit le trône du dieu occulté... la tanière de Marduk... Mais, lot de consolation, les reliques supposées s'y trouver sont d'une grande puissance. Mais, avant tout, campons ici pour la nuit, enfin un peu plus loin quand même, ce n'est pas parce que les créatures vivent dans le labyrinthe qu'elles ne peuvent pas en sortir...
19h57 - a l'écart du labyrinthe, derrière un gros rocher.
Tyrance finit de poser ses affaires de la flamme magique noir qu'il avait invoqué pour se réchauffer et se dirigea vers Croc d'effroi afin de voir l'état de sa blessure. Les bandages, qui étaient alors propre la veille étaient maintenant colorés d'un mélange de rouge, de jaune orangé et de blanc cassé. En dessous, la blessure ne ressemblait plus qu'aune masse de chair violacée surmontée d'écailles couleur vert de jade suintante de pus.
*Tsss, ca ne cicatrise pas, très mauvais, je serais bientôt a cours de produit médicaux, espérons que la traversée du labyrinthe soit rapide, les premières cités ne sont plus qu'a 3 jours de marche après...*
Tyrance nettoya la blessure, ce qui fit rugir de douleur et s'agiter son familier, et remit un pansement neuf par dessus.
*Bien, il ne me reste plus qu'a activer les sortilèges de protection et de détection et je serais tranquille*
Ultima aegis (protection ultime), un champ de force magique entouré de runes et de cercles de puissance apparu autour de Tyrance, puis s'estompa peu a peu en laissant le bouclier en place.
Hexaes tzeenear (mine magique), une zone d'énergie bleuté apparut sur le sol dans la zone de campement puis s'estompa lui aussi, laissant une mine magique au sol.
*Je souhaite bien du plaisir a celui qui voudrait s'introduire ici cette nuit...*
Tyrance sortit deux couvertures de son sac, s'allongea sur l'une et s'entoura de l'autre, puis, s'endormit profondément, rêvant comme a son habitude de conquêtes sanglantes et de meurtres du même acabit, mais surtout, d'une froide et cruelle vengeance contre les héraldistes qui l'avaient exilés.
_________________
"La mort est une fin ou un commencement, tout dépend du sens dans laquelle on la regarde."


Dernière édition par Tyrance le Mar 12 Oct - 10:49 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 9 Oct - 21:39 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Tyrance
Le roi du sang

Hors ligne

Inscrit le: 19 Sep 2010
Messages: 261
Localisation: Réacteur n°1 - Fukushima
Masculin
Personnage(s): Tyrance Solarian, Thélias Murmenoir
Messages RP: 203
Moyenne de messages RP: 0,78

MessagePosté le: Dim 10 Oct - 15:09 (2010)    Sujet du message: Perdu dans les ténèbres: chasse aux (supposés) trésors Répondre en citant

2ème jour.
13h04 - Nociphère - Labyrinthe des ombres - Hall des sombres desseins.
Tyrance et ses familiers s'approchèrent de l'entrée du labyrinthe, ce gigantesque complexe de pierre gris-noir parsemé de colonnes et de fresques aux toits effondrés laissant les couloirs a l'air libre. L'entrée n'était qu'une arche sculptées entourée de statues décapitées.
"Bien, nous y voila, j'espère que nous arriverons de l'autre coté avant que la nuit ne tombe, la plupart des créatures résidant la dedans n'aime pas sortir de jour..."
Tyrance avança a travers les couloirs brisés pendant plusieurs heures, avant de finalement arrivé a l'escalier descendant vers les niveaux inférieurs. Il lança un rapide sort de feu afin d'allumer une torche et s'avança dans les ombres. Toujours en errant a travers les couloirs oppressants, il entendit un cliquettement derrière lui, comme celui d'un os sur de la pierre. Il prépara mentalement quelques sorts en cas d'agression et se retourna, projetant magiquement la lumière de sa torche devant lui, mais il n'y avait rien, prit d'un pressentiment, il orienta la lumière vers le plafond, situé a 5m du sol et y vit une gigantesque araignée noir, tachetée d'orange et de rouge sombre, dont chaque articulation était agrémentée de piques de cartilage et dont un venin vert sombre suintait entre les mandibules. L'araignée émit un sifflement et se laissa tomber sur Tyrance, qui l'esquiva d'un rapide roulé-boulé. Vive comme l'éclair, la bête se retourna prestement et chargea a nouveau, 6 pattes au sol et 2 en avant positionnées comme des faux, d'une autre roulade Tyrance esquiva l'attaque et lança un rapide sort d'affaiblissement. Il se remit sur pied et s'attela a lancer cette fois si un sort offensif, un trait de ténèbres jaillit de ses mains et fut propulsé sur la bête, la propulsant 2m plus loin et la mettant sur le dos, le temps qu'elle se remette sur ses 8 pattes et qu'elle puisse a nouveau agir Tyrance incanta un nouveau sort, son préféré.
Krazam petrimalaes nadas (rayon pétrificateur). Un rayon de la couleur des pierres de l'épaisseur de la main de Tyrance jaillit et se lança vers sa cible, a son contact, l'énergie pétrifiante fut libérée, transformant tout ce qui se trouvait dans la zone d'impact en pierre, soit l'araignée, ainsi que le sol, et le mur, même l'air qui avait été en a l'épicentre de l'explosion fut pétrifié. Le sort n'étant pas indéfini, il se hâta de démolir l'araignée a grand coups de bâtons, démolissant d'abord les pattes, puis pulvérisant la tête.
Tsss, sale bête, mieux vaut s'éloigner, je suppose qu'elle avait des amies...
Tyrance de dépêcha d'épousseter sa belle robe et se remit a avancer d'un pas plus rapide mais toujours prudent a travers le labyrinthe en suivant sa fameuse carte. Vers le niveau du 2ème sous-sol il arriva dans un endroit nommé par la carte le "hall du destructeur", a l'autre bout de l'immense hall se situait la suite des couloirs, qui se nommait le "dédale des aiguilles folles", une partie creusée a même la roche et non aménagées ou les couloirs serpentaient dans tout les sens. Tyrance s'arrêta a l'entrée du hall, se doutant qu'une salle de cette taille n'avait pas été placée ici sans gardien, ou sans piège. Il lança prudemment des sortilèges de détection a travers la salle, et découvrit de l'énergie magique cachée derrière chacun des 6 têtes de statues se trouvant sur les murs ainsi que sur certaines dalles du sol mais aussi sur le gigantesque statue a 8 bras armés de sabres accrochée par des chaînes contre le plafond.
Eh bien, voila qui promet...
Il lança un sort de dédoublement et ordonna a son illusion magique de traverser la salle en esquivant les dalles magiquement marquées. Une fois le seuil franchit les statues des murs s'animèrent et commencèrent a projeter des rayons d'énergie sur l'illusion, tandis que la gigantesque  statue enchaînée au plafond commenca a tournoyer sur elle-même et ses bras a se déployer et se balancèrent vers le sol en de grand moulinets frôlant la pierre. L'illusion fut anéantit, et les statues retournèrent a leur position d'origine.
"Mmmmh, ca risque d'être assez compliqué, d'autant plus que je ne vois pas a quoi servent les dalles magiques par terre"
Tyrance lança un nouveau sort d'illusion en lui ordonnant cette fois d'esquiver les rayons et les sabre et de se diriger vers une des dalles. L'illusion commença donc a courir a travers la salle en esquivant les rayons magiques et les tourbillons de la statue et se jeta sur la 1ère dalle. Les statues restèrent animées mais ne l'attaquèrent plus.
Bien, maintenant illusion, sort de la dalle
A l'instant ou l'illusion posa un pied en dehors elle fut dispersée par un tranchant de sabre géant.
"Bon, ca m'a l'air techniquement assez simple, on cours, et on passe de dalle en dalle..."
Croc', tu devra me suivre au centimètre prêt, d'accord ? On va traverser. Kratiste aigis !(protection ultime), Nocturna vestigem (poursuite nocturne) Bon, le bouclier annulera l'effet d'une attaque, mais se dissipera dans les 5 secondes qui suivront et l'augmentation de vitesse devrait nous aider ! On y va !
Tyrance s'élança a travers la salle suivit de prêt par Croc, les statues commencèrent a lancer leurs rayons mortels qu'ils esquivèrent tant bien que mal en même temps que les tourbillons de sabres tout en continuant a courir. Il arrivèrent finalement sur la première dalle et le calme retombe sur la salle.
Bien, je distingue encore 2 dalles avant la fin ! C'est repartit !
Arrivés sur le chemin entre la 3ème dalle et la porte de sortit, Tyrance se fit frapper de dos par un des rayons magiques. Le bouclier annula les dommages mais lui et Croc furent propulsés 15 mètres plus loin, devant la sortie, qu'ils se hâtèrent de franchir, a l'instant ou ils mirent le pied dehors la salle retomba dans le silence.Ils se retrouvèrent alors dans le dédale des aiguilles folles.
Beaucoup plus tard, au niveau du dernier sous-sol, Tyrance se retrouva dans une étrange salle nommée par la carte le "hall du conquérant", il s'y retrouva après s'être trompé a une intersection, la salle mesurait 30 mètres de long sur 10 de larges et quelques chose semblait se trouver au fond et brillait. Il s'approcha prudemment et se rendit compte qu'il s'agissait d'une épée, qui avait l'air de se porter a 2 mains qui semblait faite dans du cristal irisé et dans lequel des tourbillons d'énergie s'agitaient, la garde semblait faite quand a elle en Zodiarchum, un étrange métal qui annulait les énergies magiques, fixée a l'intérieur d'une étrange machine encore active qui la retenait. En s'approchant il sentit une étrange conscience émaner de l'épée, une faim primordiale de pouvoir et de magie. La machine semblait en fait retenir la pseudo-conscience que l'arme avait développée, l'empêchant de dévorer la magie ambiante.
"Intéressante arme, extrêmement puissante aussi, elle me fait pensée a une ancienne relique antique, perdue il y a bien longtemps, Zeromus, la dévoreuse de magie. Je suppose que toucher sa lame alors qu'elle est autant affamée reviendrait a du suicide, mais on peux supposer que si le manche est bien en zodiarchum que son porteur peu être immunisé a ses effets, toujours a condition de ne pas toucher la lame, intéressant. Je suppose qu'il serait stupide de ne pas repartir avec, je pourrais toujours la revendre... Ceci dit, je prendrais grand plaisir a découper mes chers frères et sœurs ainsi que les hauts nobles d'Ymir en lambeaux avec ca..."
Tyrance s'approcha donc de l'étrange machine et essaya de l'ouvrir. Il se rendit compte au bout de plusieurs minutes que la lame était juste accrochée a la machine et non pas prisonnière. A l'instant ou il saisit la garde et ou l'arme perdit le contact avec la machine, il sentit la faim dévorante de l'arme jusqu'au plus profond de son âme dépravée. L'arme dévora la magie ambiante, il sentit comme un tourbillon psychique autour de lui vers lequel toute la magie était attirée. Après une minute la faim de l'arme se fit plus ténue et elle arrêta de dévorer les énergies environnantes.
"Bon, le manche est bien en Zodiarchum, sinon je serais mort !"
Tyrance enveloppa l'arme dans un tissu et la rangea dans son grand sac magique puis s'attela a reprendre son chemin vers la sortie du dédale.
En chemin il réfléchit et se dit que l'arme était au fait de sa puissance en étant affamée, mais ainsi a l'air libre, elle absorbait les flux magiques qu'elle croisait et sa faim ne se faisait presque plus sentir, toutefois en supposant qu'elle rentre en contact avec la chair d'un magicien elle n'hésiterais surement pas a dévorer sa magie.

18h01 - Nociphère - Labyrinthe des ombres - Antichambre des exaltés

Un cri inhumain et haineux résonna a travers le labyrinthe, cri qui fut rejoins par d'autres, de plus en plus horribles.
"Oh non, la nuit tombe, les démons du labyrinthe commencent a se réveiller, je dois passer la tanière de Marduk avant qu'il ne se réveille, sinon on ne survivra pas".
Tyrance traversa l'antichambre en courant, une pièce étrange ou des centaines de statues étaient en position de prière face a la porte du fond. Une fois devant la porte, celle-ci s'ouvrit toute seul, lui ouvrant une gigantesque pièce octogonale ou se trouvait un trône a l'autre bout sur lequel une énorme créature a la chair d'un gris acier revêtue d'une armure noir de jais, sans tête, avec, recouvrant totalement son cou la ou la tête aurait du commencée un collier d'acier magiquement scellé, sur lequel apparaissait une sorte de serrure en forme d'œil.
A coté d'elle reposait contre le trône un gigantesque fendoir a double lames nimbées d'une aura ténébreuse.
"Le trône du Dieu occulté, Marduk, finalement ce n'est pas une légende, on lui a bien coupé la tête et scellé pour que jamais il ne puisse la retrouvée... Je suppose que la serrure en forme d'œil doit être une sorte de signature divine..."
La créature commença alors a s'agiter, un râle profond se fit entendre, venant de la serrure sur son coup. Marduk se mit a bouger lentement, comme revenant d'un profond sommeil, ce qui était le cas.
Tyrance commença alors a courir vers les passages qui se trouvaient a gauche et a droite du trône, il choisit celui de gauche, vers le milieu de la salle, Marduk finit de se réveiller, et se leva en saisissant son arme, il sentit alors la présence de Tyrance. Il se dirigea alors vers lui, en position de combat, abattant son arme gigantesque faisant exploser le sol au contact, et laissant une trace ténébreuse noir sur ce qu'elle touchait. Tyrance esquiva tant bien que mal et se jeta dans un des passages menant a la sortie. Marduk, ancien colosse, ne pouvait pas passer, et se mit a frapper le mur de grand coups de fendoir en vue, on peux le supposer de le détruire. Tyrance se retrouva alors dans ce que la carte appelait la chambre des élus. qui ressemblait plus a un couloir menant vers la surface. une centaine de mètres plus loin, alors que les coups de Marduk se faisaient toujours entendre, il arriva dans une salle ronde avec un antique ascenseur au milieu. Des bruits de choses rampantes commencèrent alors a se faire entendre, surgissant des failles dans les murs et apparaissant a la lumière, des corps rampants apparurent, se dirigeant vers Tyrance.
Oh non, encore des morts-vivants... Je déteste vraiment ça...
Il se jeta alors sur la dalle ascensionnelle avec Croc, essaya de s'activer a la mettre en marche, pendant que les morts se rapprochaient en gémissant toujours un peu plus prêt. Croc rugit et découpa le 1er a s'agripper a la dalle en deux, projetant la moitié supérieur de son corps parmi ses congénères.
Mais tu va te mettre en route oui !
Il lâcha une violente secousse d'énergie magique qui sembla réveiller le mécanisme séculaire, qui s'illumina d'une aura violacée, et la dalle commença a s'élever, emmenant avec elle des mort-vivants clandestins que Croc se fit un plaisir de déchiqueter et Tyrance de pulvériser. Après une ascension d'une centaine de mètres, la dalle s'arrêta. Au fond de la petite pièce se trouvait une porte qui, si on en croyait la carte était la sortie du labyrinthe. Le prince s'avança prudemment de la porte, pressentant, comme a son habitude paranoïaque un piège, qu'il détecta, une mine magique, et pas n'importe quel type de mine, le genre dont le sortilège a été perdu, capable détruire la moitié d'une ville, sauf qu'étant dans une grosse artificielle sous une montagne l'énergie dégagée n'aurait pu s'échapper et aurait surement nettoyée les couloirs du labyrinthe jusqu'à l'entrée des souterrains, voir au delà. La porte de sortie semblait faite en zodiarchum et aurait donc annulée le passage des énergies de la mine par la.
"Intéressant, je doute qu'un des serviteurs de Marduk ai posé cette mine ici, elle a du être posée ici pour justement empêcher ses serviteurs de sortir, intéressant, je me demande ce qui les empêchent de sortir de l'autre coté alors, il faudra que je revienne, en attendant, hors de question de désarmer ca, beaucoup trop puissant, mais elle n'a pas l'air d'être contournable... mmmh, et par dessus ? Non, bien sur que non, sortilège trop sophistiqué pour laisser passer quelque chose d'aussi basique... réfléchissons... mmmh, je dois analyser le sortilège."
Tyrance se plongea alors en méditation et rentra en osmose avec la résonance magique de la mine.
Un quart d'heure plus tard, il se réveilla: "Honhon, elle a été crée pour réagir au passage de créatures physiques ou spirituelles, mais pas les deux, donc si on suppose que j'arrive a être a moitié physique et spirituel je devrais passer... En théorie, un sortilège de téléportation te transforme en énergie magique pour te transporter la ou tu le souhaite, on devient donc une créature spirituel, enfin façon de parler, donc, si je commence a lancer un sortilège de téléportation, mais que je ne le finit pas, je serais a moitié des deux, en théorie..."
Tyrance commença donc a lancer un sort de téléportation sur lui et ses deux familiers de l'autre coté de la mine, et, lorsqu'il sentit que son corps physique et le leur commençait a se dissoudre, il arrêta et stabilisa les énergies, leurs conférant ainsi une forme physique, doublée d'une forme spirituelle.
Bon... allons y... En théorie cela devrait marcher...
Tyrance s'avança alors sur la mine, suivit de Croc d'effroi et de Vespéron qui voletait autour de lui, et, contre toutes attentes, la mina ne s'activa pas, une fois de l'autre coté, le prince exilé poussa la porte, qui s'ouvrit les ruines d'une ancienne partie du labyrinthe qui se trouvait la, et sur la fin du cauchemar.
Enfin ! Sortit d'ici ! Encore trois jours de marche et nous arriverons a la cité royale de Lindblum... l'assimilation va être dur... mais bon...
Et ils s'éloignèrent du labyrinthe en direction de la grande désolation qui s'étendait devant eux.



_________________
"La mort est une fin ou un commencement, tout dépend du sens dans laquelle on la regarde."
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:30 (2018)    Sujet du message: Perdu dans les ténèbres: chasse aux (supposés) trésors

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'univers de Britannia Index du Forum -> Crystania -> Nociphère Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com